Sur la route.

Revenir ici, c’était l’aboutissement d’un travail de longue haleine.. Dès les premiers jours qui suivirent l’effondrement du puits d’accès, en 2001, un projet de secours devait être mis en place. Des membres du Club de Milan étaient restés coincés à Ar’nagen, et sans approvisionnement, sans ventilation, leurs vies étaient désormais en danger. Mais rapidement, il apparut que les techniques de l’époque ne permettraient pas de stabiliser suffisamment la voûte de la grotte pour pouvoir y redescendre sans courir de risques. De plus, lorsque les rescapés bloqués décidèrent de tenter une expédition vers l’ouest et une possible sortie dans le nord du Canada, tout contact fut perdu, et le projet, un des seuls échecs du Club, fut enterré. Contre l’avis de quelques membres qui s’étaient impliqués plus que les autres dans Kosua, parmi lesquels Frantz, Amy, Simon, Ahayo, et moi. Continue reading

Advertisements